© 2018 Chloë Charce 

  • facebook
  • googleplus

courant d'air

ventilateur et installation vidéo 
45 cm x 180 cm x 55 cm, 2010

Un ventilateur souffle des feuilles mortes à travers un téléviseur : sous une apparente simplicité quasi désarmante, de cette impossibilité naît un rapport poétique perceptible à travers un jeu entre le leurre et le réel, entre le statut de l'objet banal et sa représentation ludique dans l'espace.

 

A fan blows dead leaves through a TV: with apparent simplicity, this impossibility shows a poetic relationship through a play between illusion and reality, between the status of the commonplace object and its playful representation in space.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now